Les motards sont fatigués

Publié le par Monzoeil

Samedi 4 octobre, 2008

Rubrique Bol d'Or


L'accidenté oublié sur la route inspire la solidarité




“Didier Rasse, allongé et sonné, sur la voie rapide après un accident, avait vu défiler les automobilistes pressés. Depuis, il reçoit de nombreux témoignages de solidarité.”

 


Curieux quand même le comportement des automobilistes ! Pendant 20 minutes Didier essaie d'attirer l'attention pour qu'on vienne à son secours et tout le monde s'en fout. Et puis le lendemain les mêmes - peut être - lui prodiguent mille attentions.


Extraits de témoignages reçus par Didier


- ” Désolé pour hier, je t'ai vu mais j'ai cru que c'était la vieille robe de chambre de ma belle-mère qui s'était envolée de la corde à linge et qui trainait sur la chaussée…”


- ” … je pouvais pas m'arrêter j'avais les flics au cul, d'ailleurs t'as dû les voir tout de suite après…”


- “…monsieur, nous vous avons bien identifié mais nous étions, tous gyrophares allumés, à la poursuite d'un dangereux individu…”


- “PS : êtes-vous en mesure de fournir l'assurance de la moto ? “


- ” Hey man, sorry ! je croyais que tu piquais un roupillon après une bonne virée en bécane ! “


- ” putain ! il est solide ton casque ! tu l'as acheté chez Decathlon ? “

Amis motards vous pouvez rouler tranquilles ! La solidarité n'est pas un vain mot dans ce pays !

 

 

Publié dans Monzoeil news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article