Un joint sinon rien !

Publié le par Monzoeil

Intrigués par ce titre de Sud Ouest – Il tente de récupérer une barrette de cannabis en plein jugement du tribunal de Rochefort

 

77037_consommation-de-cannabi-7409780_460x306.jpg 

- Promis M’sieur le Juge, j’me grille une dernière barrette et ensuite j’arrête !

 

Intrigués donc par ce titre pour le moins incongru, nous décidons de poursuivre la lecture de ce « brûlot » rédigé par un journaleux qui ne manque pour le moins pas d’humour et de décalage dans ses propos.

 

On ne peut pas dire que le méfait les ayant conduits devant les juges laissa d'emblée supposer de brillants esprits criminels parmi ce trio de multirécidivistes à la petite semaine. Déjà 57 condamnations à eux trois avant cet énième vol de tuyauterie, élégamment commis cette fois au domicile d'une famille sinistrée par la tempête Xynthia.

 

Ouhla ! Mais on frôle le grand banditisme là : vol de tuyaux, ça va chercher dans les combien ça ? Et on apprécie le terme « brillants esprits criminels » ! Le casse du siècle n’est pas loin !

 

plombier.jpg

 

- J'ai une idée Paulo, on pique la tuyauterie et on se fait rembourser par la GMF

 

- Toi t’es con hein ! Tu sais pas qu’il y a une franchise là dessus !

 

Des virtuoses de la gamberge on vous dit ! Bon, laissons les œuvrer et continuons la lecture de cet article décapant

 

C'est en tentant de négocier un peu plus loin leur fabuleux butin de 75 euros que les canailles ont soudain aperçu le gyrophare. Sans rien enlever au mérite de la maréchaussée, l'on précisera malgré tout que l'un des trois cerveaux avait, en effet, eu l'infortune d'oublier son portefeuille sur les lieux mêmes du crime.

 

75 euros, la vache ! Il a raison le Paulo, avec la franchise ça ne vaut pas le jus ! En tous cas les gus avaient leurs papiers. On va dire qu’ils étaient presque en règle.

 

porte-feuille.JPG 

 

 

- Portefeuille ducon, ca veut pas dire qu’il doit trainer nécessairement sous le premier tas de débris végétaux venu !

 

Quand on vous dit que ce sont des cerveaux !

 

Las, si les policiers le devinaient forcément ravi d'étreindre ses complices après quelques semaines passées, seul, derrière les barreaux, ils ont tout de même été surpris de voir le fameux "Momo" serrer la main des deux autres avec autant d'instance à la barre du tribunal. Redoutant la présence d'une arme dissimulée dans sa manche, l'escorte bondit alors sur le prévenu en pleine audience, découvrant ainsi une grosse savonnette de cannabis que Momo venait de récupérer à deux mètres à peine du procureur.

 

726-20Douche-20apres-20chaque-20visite.jpg

 

 

- J’ai la peau fragile M’sieur le juge. Mon dermato ma conseillé la savonnette de cannabis !

 

Ouaip ! Moyen comme défense quand même !

 

La trentaine gaillarde, Momo se débat, tente d'avaler son stupéfiant quatre-heure de 5 cm sur 3, et manque évidemment de s'étrangler.
Sauvé autant que menotté par ses gardes, l'audacieux est renvoyé en cellule sous les yeux médusés de ses juges, qui lui en reparleront bientôt. Au commissariat aussi d'ailleurs, où l'on redoutait hier le chômage technique après la mise à l'ombre des trois plus fidèles clients de la maison : "Des pieds nickelés comme ça, faut nous les laisser, pas les enfermer, ils nous font tellement marrer !"

 

 

674500.jpg

- Cette fois, dès qu’on sort, on se prend une conduite !

 

- Une conduite de gaz ?

 

- Ah toi Momo, t’es vraiment con hein !

 

Et ami journaleux de Sud Ouest, tu sais que tu as vraiment le profil pour faire des piges chez Monzoeil ! LE boss paie pas terrible mais le prix Pulitzer du pauvre est à portée de main avec un scoop de cet acabit !

Publié dans Monzoeil news

Commenter cet article