Quand le Figaro devient barbant !

Publié le par Monzoeil

 

Restés dubitatifs devant ce titre du Figaro – Mâle à barbe : attention fragile

Place à la barbe de trois jours, signe d’une virilité apprivoisée… ou presque ! Car cette nouvelle pilosité masque bien souvent les doutes existentiels d’un homme un poil fragile.

 

Et on ne vous en cause pas quand la barbe a, non pas 3 jours mais plusieurs décennies ! Là le type est carrément barré !


ben_laden.jpg

 

 

- J’ai une fragilité intérieure mon frère. Dès que je vois un immeuble de plus de 10 étages, j’ai envie de le faire exploser !

 

Ah ! S’il suffisait d’un coup de rasoir Bic pour éradiquer le terrorisme, les barbiers se feraient embaucher par la CIA

 

Par contre, méfiez-vous des nounours à barbe, eux aussi cachent souvent une fragilité à fleur d’épiderme !

 

050809lundi087.jpg

 

- Chérie, tu veux bien m’enduire de crème solaire, j’ai la peau fragile !

 

 

et_si_salma_hayek_etait_une_femme_a_barbe_mode_une.jpg

- Ohhh, démerde-toi tout seul, j’ai pas encore fini de peigner ma barbe !

 

Aucune pitié pour les hommes fragiles qui souffrent hein !

 

Publié dans Monzoeil news

Commenter cet article