Ma vie de merde racontée aux enfants

Publié le par Monzoeil

 Rubrique ma vie c’est de la merde mais je m’en régale !

 

Vu sur le JDD – La revanche des losers


De
viedemerde.fr à saleboulot.com, des sites Internet compilent les malheurs quotidiens des internautes. Pour se défouler, pour rire, et ça marche…


C’est vrai que le rire se repait souvent du malheur d’autrui. On en sait quelque chose à Mon Œil et on ne va pas cracher dans la soupe ! On a tous des exemples de journées de merde où on se dit qu’on aurait mieux fait de pas foutre un pied hors du plumard.


Mais le pire c’est quand tu as qu’une vie de merde non stop ! Je m’explique : ici à Mon Œil on a un mec qu’on surnomme « le poissard » tellement il n’a pas de bol ! Et c’est pas une fois par ci par là qu’il traine sa poisse, c’est quasiment tous les jours ! A ce niveau là, ça confine au sport de haut niveau et le gars doit être médaillé d’or !


null

Quoi ? Vous n’y croyez pas ? Allez, une journée-type de la vie de Mister Poissard


Lundi 10h35 : Mister Poissard arrive essouflé. On connaît le refrain

- Putain les gars, j’ai mon réveil qui s’est foutu en court-jus, le feu a pris dans les rideaux et je venais de résiller mon assurance habitation ! qu’est ce que je dois faire ?


-
RIEN ! SURTOUT NE FAIS RIEN ! de toute façon y a plus personne qui veut t’assurer ! (tu parles, les assureurs, y a des limites et ce ne sont pas des Philanthropes)


null

- C'est rien ! encore le radio-réveil de Poissard !

12h15


- Les gars, je vais manger un morceau ! quelqu’un veut venir ?

- Pas la peine d’aller au « chien qui fume » Poissard, le restau a cramé juste après ton passage vendredi dernier

- Eh, c’est pas vraiment de ma faute ! C’est le serveur qui m’a buté dessus et qui a fait valdinguer l’appareil à fondue !

- Mouais ! Mais c’était quand même bien ton pied qui trainait !


null

12h35


- Putain de merde ! l’ascenseur est encore en panne ! POISSARD, on t’avait dit de toujours prendre l’escalier de secours !

- Oui mais là avec les 15 étages à monter et ma cheville foulée samedi soir en allant sortir le chien …


Eh oui ! Pauvre chien ! La SPA devrait faire une enquête pour ne pas refiler ses bestiaux à n’importe qui ! Vous voyez, ce type est même capable de foutre un ascenseur en rade rien qu’en effleurant le bouton d’appel !



null

13h00

Mister Poissard renonce au restaurant et décide de se faire un sandwich. Le résultat est immédiat : entaille de 5 cm de long et belle giclée de raisiné sur le projet d’article bouclé depuis moins de 15mn et qui devait finir sur le bureau du boss à 14h00. Résignés, on quitte la salle de rédaction et on descend manger un morceau en empruntant l’escalier de service. (Putain de Poissard ! Et va falloir remonter tout ça si les gars de chez Otis ne passent pas vite fait !)



14h30

La vache ! 15 étages dans les pattes après le déjeuner ça vaut l’ascension du Tourmalet par la face nord. Poissard ne saigne plus mais a les pieds dans l’eau du côté des toilettes. Rien que de très banal : un robinet lui est resté dans les mains alors qu’il tentait de nettoyer le demi-litre de sang répandu un peu partout  dans la salle de rédaction et accessoirement sur ses fringues !


null

16h30

Deux heures de répit. Chacun essaie de se concentrer sur l’article qui fera de lui un prix Pulitzer en puissance. Mais deux heures sans Poissard, c’est trop.


- Putainnnnn ! Poissard !
- Quoi ? qu’est ce qu’il y a ?
- T’es tout rouge et plein de boutons et en plus ça commence à suppurer !




16h40


On appelle Dédé qui va se charger de rapatrier Poissard jusqu’à l’hosto le plus proche où il a ses habitudes. Dédé ne risque rien, il est immunisé au calva !



18h00


Retour de Dédé, bien rouge, mais lui on sait ce que c’est, il a dû faire un arrêt au troquet du coin ! Et c’est pas l’ascension des 15 étages puisque les mecs de chez Otis sont passés. Ils nous ont même suspecté d’avoir saboté la machine alors on leur a expliqué le cas Poissard. En repartant, ils semblaient désolés pour nous !


Alors Dédé ? Il a quoi le Poissard ?


 - Bah ! Un sandwich pas frais ! Ils le gardent en observation deux jours


- Putainnnn ! deux jours de répit !


Le cri du cœur de toute une rédaction !
Ben oui ! On a le droit de souffler un peu nous aussi !

Par contre, la journée n'est pas tout à fait terminée pour Poissard.

null 


- Allez ras le bol ! je me tire de cet hôpital de meeeerrrrdeeeeeee !!!

Quand on vous dit qu'il a vraiment une vie de merde Mister Poissard

Publié dans Monzoeil news

Commenter cet article

Sganarel 23/10/2009 09:55


@Kiri

Merci, mille fois merci  pour mes 20 ans . Du coup, je suis majeur !!!  je vais pouvoir voter aux prochaines élections !


kiridam 22/10/2009 12:28


mon petit doigt me dit que sganarel a 20 ans aujourdhui ou alors j'me trompe



si j'me trompe ...punaise le rateau que j'vais m'prendre !


kiridam 22/10/2009 07:35


Monzoeil ...je vois que tu avais besoin de raconter ta journée de lundi  bonne thérapie ...