couleur café, que j’aime ta couleur café !

Publié le par Monzoeil

Vendredi 6 mars, 2009

Rubrique blacks, blancs, beurs


resté pantois avec ce titre dans le Nouvel Obs - vers un projet de loi pour “rendre licite la mesure de la diversité”


Oui on sait, c'est du bla bla  “politicard et journaleux” mais on vous explique ce titre un peu nébuleux. En clair, on aimerait savoir combien il y a de négros, de bougnouls, de niakoués, de chinetoques et autres faces de craie dans ce pays ! C'est plus clair comme ça ?


Ne hurlez pas messieurs dames ! A Mon Oeil on est pas racistes ! On explique avec des mots simples les reflexions emberlificotées de nos illustres penseurs. Ou comment dire des trucs sans le dire vraiment ! Ou comment tourner autour du pot sans se foutre à dos la Ligue des Droits de l'Homme ou les défenseurs du peuple Boulgour !


Parce qu'il parait qu'il y aurait de la discrimination dans notre beau pays. Allons ! pas de ça chez nous…ou alors on nous l'a caché hein !


 


- eh m'sieur, m'sieur j'peux rentrer m'sieur ?


- bien sûr mon jeune ami ! si tu me glisses ton diplôme de Sciences Po sous la porte !


Mais continuons l'article qui, dans le genre hypocrite, vaut son pesant de cacahouètes !

Yazid Sabeg précise qu'il proposera à Nicolas Sarkozy de soumettre au Parlement un projet de loi “visant à rendre licite la mesure de la diversité”, avec notamment la mise en place d'un comité de réflexion, “très pluraliste”, chargé de définir les modalités d'application de ce dispositif de mesure.

Limpide non ? ah faut vous décortiquer les mots à vous pauvres lecteurs incultes et cramés après une journée de boulot ou de chomedu !


un comité de réflexion
: un bidule ou un machin avec des mecs grassement payés pendant des mois pour pondre un rapport qui finira au 3ème sous-sol dans un carton marqué “Comité Mon cul sur ton nez ça f'ra d'la fumée!”


définir les modalités d'application
: savoir quand le carton marqué “Comité Mon cul sur ton nez ça f'ra d'la fumée!” sera descendu au 3ème sous-sol.


Allez, allons encore plus avant dans le jargon:


“Il s'agit de demander aux personnes comment elles se définissent, ce qu'elles ressentent”, explique le commissaire à la Diversité. “Il ne s'agit pas d'établir des fichiers mais de mesurer les facteurs discriminants autres que sociaux”


On est paumés là ! Des facteurs discriminants autres que sociaux. Mais bordel ! quels peuvent être ces autres facteurs ?


Ah non ne me dites pas qu'il s'agit de couleur de peau ou d'origine “ethnique”. On s'en serait quand même aperçu depuis une quarantaine d'années s'il y avait eu de la discrimination dans ce pays !




- ta mère le sait que tu sors avec un black !


- elle m'a dit qu'elle s'en foutait si t'avais ton diplôme de Sciences Po !

Publié dans Monzoeil news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article