Préfet, plus qu’un métier, une passion !

Publié le par Monzoeil

Vendredi 30 janvier, 2009

Rubrique le sous-préfet au champs…d'honneur


attristé par cette news dans Le Parisien - Préfet et patron de la police mutés, la polémique enfle


résumons les faits


La mutation annoncée mercredi du préfet de la Manche, Jean-Charbonniaud, est une «sanction injuste» selon des élus UMP et PS qui n'hésitent pas à faire un lien avec l'importante manifestation organisée, le 12 janvier dernier à Saint-Lô, lors de la venue de Nicolas Sarkozy.
Ce jour-là, le président de la République avait été accueilli par 2000 à 4000 manifestants (selon la police ou les organisateurs) et des heurts avaient eu lieu avec les forces de l'ordre. Son entourage n'avait pas caché son irritation au sujet du dispositif de sécurité mis en place par le préfet.

 Jean-Charbonniaud

Ah, c'est toujours les lampistes qui trinquent quand il y a une merde ! Et pourtant, sous le bicorne y a un être humain qui sommeille. Ce qui en l'occurence devait être le cas puisque le bougre n'a rien vu venir.


Mais il parait que ce n'est pas une sanction. Juste une mutation, dixit l'Elysée ! Et pourquoi pas une promotion pendant qu'on y est !


Quelques conseils de la part de Mon Oeil pour les prochains serviteurs de l'Etat lors d'une visite présidentielle.


- distribuer des milliers de petits drapeaux avec marqué “viva el presidente !”


- réquisitionner la populace adéquate pour agiter les milliers de petits drapeaux. C'est dur mais promettez une tournée générale au PMU du coin après la visite présidentielle


- trouver un type avec une bonne bouille d'abruti qui se fera serrer la louche par le Président et qui lui balancera dans les oreilles et devant les caméras de télévision : casse toi pauvre con ! ah Président, on est fiers de vous à Tartignole sur mes Burnes !


- la veille, rassembler dans le stade municipal tous les cégétistes, sudistes et autres communistes et les garder au chaud jusqu'au départ du Président. Une buvette ouverte non stop devrait suffire à les tenir éloignés. Prévoir quand même large au niveau boissons.


- Rien à craindre des types de la CFDT, ils vous aideront même à bricoler les petits drapeaux moyennant le paiement des heures supplémentaires


- trouver une petite fille blonde que le Président pourra embrasser. Faire dire à cette même petite fille blonde “On vous aime Monsieur le Président ! Vous êtes le rayon de soleil de Tartignole sur mes Burnes !”. Euh, c'est long comme phrase. Tout compte fait, choisir une petite fille brune.


- ne pas oublier de fermer la buvette du stade dès le départ du Président. Pour les récalcitrants, promettre une tournée générale au PMU. On n'est plus à ça près !


Jean-Charbonniaud

“faut pas qu'il se pointe à Tartignole sur mes Burnes le Sarko, parce que j'te jure, on lui met le feu !”


Et voilà, monsieur le préfet, tout le monde il est content !


Merci qui ? Merci Mon Oeil !

Publié dans Monzoeil news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article