Mc Gyver aux urgences saison une

Publié le par Monzoeil

Vendredi 9 janvier, 2009

Rubrique bouts de ficelles


Légèrement mal à l'aise en lisant ceci dans Libé, concernant la visite de Président Sarkozy au nouvel hôpital de Strasbourg - A l'hôpital y  plus d'argent, donc on joue à Mc Gyver - dixit une infirmière et pas notre cher Président bien sûr (lui y joue tous les jours)


A Mon Oeil on craint pour notre boss adoré, grippé, couché - bon y en a qui disent qu'il est à Courchevel en train de se farcir moultes pistes noires et autres piste blondes -


En effet, s'il devait se retrouver aux urgences, il y aurait de quoi frémir pour sa carcasse !

Alors les journaleux de terrain se sont dévoués, une fois encore, pour vous livrer un reportage aussi précis et objectif que possible.


Hôpital de Firminy sur Gondière situé dans le Bas Budget, pas très loin de nulle part.


 mc gyver


Je vous arrête tout de suite ! Les peintures extérieures sont prévues pour 2016 et garanties sans plomb. Commencez pas à chipoter !


6h du mat. Comme dans tout l'hexagone en ce moment, ça caille un max !


- Simone, ramène le brasero et fais-nous un feu d'enfer !




10 minutes plus tard, chacun apprécie l'efficacité de Simone qui est déjà partie préparer les petits déj des malades.


- allez hop, lance le responsable du centre, tout le monde en tenue et on fait le tour des lits ! Y en a qui étaient mal en point hier soir ?


- Le p'tit père Campagne, il a dégobillé partout !


- Ouais ben tu ferais mieux d'aller ramasser les bouteilles vides qui trainent sous son pieu ! Tu verras que celui là, il sera encore là quand on commencera le ravalement !


Tous rient de bon coeur. Le métier est si difficile que ces moments là se savourent.


6h20 - Simonne annonce que la soupe est prête




- allez, buvez pendant que c'est chaud !


- Putain ! jamais du café le matin ?


- Elle est pas bonne ma soupe ?


- Euh ! si si !


Faut dire que tout le monde craint Simone, ses 1m95 et ses 155 kg


7h00 - Briefing chez le charcutier chirurgien en chef


- Bon, j'ai besoin d'une perceuse à percussion, d'une scie sauteuse mais pas comme l'autre fois avec les dents émoussées hein ! Après on va dire que je sabote ! Ah ouais, ramenez moi également des vis de 35 si possible galvanisées. Faîtes le tour du village et si y a rien foncez à Kiloutou, mais seulement en dernier recours hein !


9h00 - ” en salle d'échauffement ” en fait vous allez comprendre. C'est une annexe qui jouxte la salle d'op et qui permet au chirurgien de se faire la main


- Ma Petite Sandrine, amenez-moi la pièce de boeuf N°12 ca doit correspondre à l'intervention que je dois effectuer sur le petit Julien tout à l'heure. Oui parfait ! même morphologie, mêmes chairs tendres. Hum je sens que je vais faire du bon boulot moi !


 


Dites ma petite Sandrine, vous ne portez pas un string là ?


de 10h00 à 15h00 - Ca perce, ca scie, ca ponce (et ca pionce dans le paddock du petit père Campagne. Tu parles avec tout ce qu'il s'est envoyé !)


15h15 - Le chirurgien en chef ressort exténué et un tantinet abattu !


- j'ai pété 2 forets , j'ai plus de vis ! en plus le gniard fait que de bouger ! c'est quoi son eau de vie au p'tit père Campagne ? j'suis sûr qu'il nous a refilé du jus de pomme en guise d'anesthésie !


17h00 - réunion d'urgence, salle des infirmières


- Bon ! tous les lits sont pleins ! Une arrivée en plus et on est dans la mouise ! Mickaël et Vincent, plan B de suite !


Les 2 jeunes ont compris. Ils quittent la salle et empruntent la voiture de service pour se rendre quelques kilomètres plus loin.

 



- je me rappelle jamais ! le cimetière, c'est à gauche ou à droite ?


- tais toi et fais pivoter !

Publié dans Monzoeil news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article