Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés…

Publié le par Monzoeil

Jeudi 13 novembre, 2008

Rubrique partir ailleurs


Presque pleuré en voyant ce titre dans le Nouvel Obs. Maldives : le paradis du tourisme de luxe prêt à baisser ses prix.

  L'archipel des Maldives, paradis du tourisme de luxe de l'océan Indien, est aussi victime de la crise économique mondiale qui frappe ses riches clients européens et envisage donc de baisser les tarifs exorbitants de ses hôtels de rêve. 


Tout fout le camp ! Même les riches ! Mais on peut quand même se demander où ils sont passés nos “tiroirs-caisse sur pattes”. Mon Oeil a enquêté, comme d'hab, pendant que la plupart des journaleux, émoustillés par le prochain congrès du PS attendent les petits fours et le champagne qui le clôturent.

.
9h15 - Neuilly-sur-Seine, haut lieu du pourboire à 10€ jeté négligemment dans la casquette du SDF du coin.


Discussion avec madame Anne-Charlotte Du Plessis de … biiiip -confidentialité oblige 

 

- Alors madame du Plessis de … biiiip, terminé les petits petons sur le sable fin des Maldives ?


- Ah, cher ami d'un autre monde, les Maldives ce n'est plus tendance ! Et avec tous ces millions qu'on vient de perdre, pensez donc nous devons faire attention !


- C'est vrai que vous avez le teint pâle…


- Ca c'est tendance ! Et si vous saviez d'où nous venons…


- Dîtes, madame du Plessis de … biiiiip


- Mon pauvre ami, mais nous avons investi un terril pendant 15 jours et tout ça pour 3 fois rien ! Une organisation du tonnerre et nous nous sommes amusés comme des fous ! ah, c'était d'un excitant quand j'y repense !


9h30 - Sur les indications de madame du Plessis de … biiiip, je me rends chez le tour operator qui a flairé la bonne aubaine.


- Ben ouais quoi ! ces cons là z'en ont marre du soleil, des palmiers et de la flotte presque chaude ! j'peux t'dire que j'leur ai monté un programme aux p'tits oignons ! Tiens j'en ai un groupe de 30 qu'est parti d'hier et y s'éclatent déjà comme des bêtes !


11h50 - sur place à Machefer-sur-Soulaisne


  Comme prévu il flotte ! Je demande la direction du terril N°12. On m'indique un truc à environ 2km de là, noyé dans la brume ou les fumées, je sais pas !

 

 

 
Puits N° 12 Village de vacances “Le Germinal”


Mais où sont passés les estivants ?


Je me renseigne auprès du gardien, un vieux mineur souffreteux. Après 3 ou 4 crachats noirâtres expectorés jusqu'à mes pieds, il me montre le puits.


- Reuhhhh arrrrghh  ptuuuuit (ça finit sur le bout de mon soulier gauche) sont là nd'ans  reuuuuhhh ! (soulier droit cette fois)  r'montent tal'heure pour arrrrrghhh ! (raté)  le ch'tiot casse-croûte  reeeeuuuh arrrrgh  pfuit ! (cette fois c'est mon carnet de notes qui a morflé)


15h56 - Je sors de mon abri car j'entends la machinerie qui grince. Le vieux me fais signe d'approcher. Non pas envie de prendre son jus noir en pleine poire. Je lui fais signe que j'ai compris et je m'approche de la grande cage qui remonte les vacanciers. Impressionnant ! Je fais quelques photos.




“Cher ami, ah c'est prodigieux la-dessous ! Mais parlez plus fort j'ai les tympans en bouillie !”


- C'est que ça doit être pénible à cette profondeur…


- Ne m'en parlez pas cher ami, si j'osais je vous dirais que je suis cuit ! Alors ce soir, patates au lard et au lit !


- Et demain ? vous redescendez ?


- Parbleu oui ! mais les organisateurs nous ont mitonné une petite grève son et lumière avec envoi de la troupe et tout ! Et samedi, si tout se passe bien : reconstitution d'un coup de grisou ! Ah quand j'y pense maintenant, qu'est ce qu'on pouvait, pardonnez l'expression, s'emmerder aux Maldives !

Publié dans Monzoeil news

Commenter cet article