Rouillan : l’ennemi pudique numéro 1

Publié le par Monzoeil

Vendredi 3 octobre, 2008

Rubrique seventie's


Jean-Marc Rouillan provisoirement réincarcéré

 


 


« Le cofondateur d’Action directe a laissé entendre à L’Express qu’il n’éprouvait pas de regret pour l’assassinat en 1986 du PDG de Renault Georges Besse, ce qui lui a valu la suspension de sa semi-liberté. » 


Non messieurs de l'Express, il n'a pas dit ça ! Mon oeil était là et a retranscrit fidèlement les propos de JMR et notamment ce passage controversé.


voici les propos exacts de JMR : ” je n'approuve pas - au lieu de je n'éprouve pas - à l'époque, le lancement de la Renault 14,  appelée également Renault Poire. Quelle blague ! et quel foutage de gueule pour Renault ! POIRE ! ah bordel ! vous avez vu la tronche de cette bagnole ! ça a foutu en l'air mes plus belles années de jeunesse !

regardez ! regardez cette abomination ! ( il sort de sa poche une photo jaunie)

 



et j'entends, quelques années plus tard la nomination du nouveau PDG de l'entreprise : Monsieur Georges Blette ! alors mon sang ne fait qu'un tour ! POIRE ! BLETTE ! faut dire qu'à l'époque ma radio était mal réglée. “crouichhh…. PDG …crouich … Georges …crouichhhhh BLETTE ….. Renault….” Merde ! foutez-vous à ma place, y a de quoi péter une durite ! Mais je n'éprouve aucun regret pour cette bagnole “

 Voilà les phrases sorties de leur contexte qui peuvent vous renvoyer au trou. Ah il est beau le journalisme des patrons de presse !


Et c'est vrai qu'à la rédaction de Mon Oeil on trouve cette bagnole forcément à chier !

Publié dans Monzoeil news

Commenter cet article